Hébergement web serveur

La réalisation d’un site web ne se cantonne pas au développement, au webdesign ou au référencement.
Votre site web ne peut prendre vie que grâce à un hébergement et un nom de domaine.

La première notion à intégrer est la différence entre le nom de domaine et l’hébergement du site sur un serveur.

En réservant un nom de domaine (extension .com, .fr ou avec des noms de domaine exotiques tels que .love, .biz, .paris…), vous aurez le droit exclusif de son utilisation selon la période d’engagement (bien souvent une année renouvelable mais il est tout à fait possible de prolonger sur plusieurs années).

Il sera ensuite nécessaire de s’approprier un hébergement, mutualisé, dédié ou un VPS.

Avant toute conception, il est logique de tenter de mesurer l’impact de votre site web sur la grande toile. Pour résumer, posez-vous les questions suivantes :

– Quelle est la cible de votre site ?
public restreint, grand public
– Quelle est la typologie de votre site ?
site vitrine de société, site ecommerce, site d’actualités à fort potentiel et grande audience
– Votre base de données sera-t-elle conséquente ?
fréquence de vos publications quotidienne, hebdomadaire, mensuelle

Ces quelques réponses vont vous aider à choisir le type d’hébergement sur les différents hosters (hébergeurs) en parcourant leurs différentes gammes.

A lire sur le même sujet : Quels critères prendre en compte pour choisir son hébergeur ?

Notre conseil : N’optez pas pour un hébergement dédié ou VPS plus coûteux au démarrage de votre activité.

Par conséquent, dans cet article, nous nous cantonnerons à l’hébergement mutualisé (plusieurs sites sur le même serveur), moins cher et bien souvent suffisant pour faire tourner proprement votre bébé, si toutefois ce dernier a été réalisé avec soin !

  • Quel hébergeur choisir pour son site web ?

Nous vous proposons trois hébergeurs français : OVH, Online.net et Gandi. Trois hébergeurs avec qui eMaginance travaille régulièrement. Notre site d’agence web eMaginance est d’ailleurs hébergé chez OVH et nous n’avons jamais eu à nous en plaindre.

La liste n’est évidemment pas exhaustive, il s’agit simplement ici de lister succinctement chacun d’eux et de donner un bref avis.

Notre conseil : Dans tous les cas, si votre cible majeure d’internautes reste la France, optez pour un hébergeur français afin d’en améliorer légèrement le référencement.

Notre avis sur ces trois hébergeurs français :

Hébergeur OVH

Site web : OVH

Certainement le plus connu en France, OVH propose sans aucun doute les prix les plus attractifs du net. Petit prix sur un hébergement mutualisé perso bas de gamme, prix intermédiaire sur l’hébergement professionnel ou prix plus conséquents mais relativement bas (environ 150 euros à l’année) sur les offres performances.

Prix Tarif OVH

Seul hic, la qualité reste parfois à désirer avec des bugs niveau serveur. On relativise tout de même, sur une année, ils (les bugs) ne font pas légion, on les compte vraiment sur les doigts d’une main (en ce qui nous, clients inclus, concernent). Seulement, quand ça arrive, ça marque les esprits et échauffe nos clients. Autre points noir, la qualité du SAV qui laisse franchement parfois à désirer. Sympathiques certes, ils répondent bien souvent à côté de la plaque en renvoyant le problème côté développement. Facile.

Attention cependant, nous restons stricts sur nos jugements mais pour le prix, vous aurez un site qui tourne de façon optimale, sans être une fougue de guerre non plus.
Encore faut-il que votre site web réponde à certains critères de vitesse d’exécution. La balle est ici dans le camp du développeur ou de la web agency en charge du projet…

Bon point pour les développeurs et les geeks que nous sommes, la possibilité de tester en avant première (bêta) certaines optimisations (certificat SSL ou langage de programmation PHP7 par exemple…).

Hébergeur online.net

Site web : Online.net

Niveau performance, ne vous attendez pas au vaisseau de Han Solo le Faucon Millenium dans la Guerre des étoiles.

Votre site sera lent (temps de latence), la vitesse d’upload d’un fichier sur le serveur via FTP aussi. D’ordre général, Online.net n’est ni bon, ni mauvais. Il propose juste des services proportionnels à leurs tarifs.

Prix Tarif Online.net

C’est un hébergeur moyen qui vous en donne pour votre argent, et qui n’ira pas au delà.

Hébergeur Gandi

Site web : Gandi

Les performances sont sensiblement meilleures qu’OVH ou Online.net pour une même typologie de site.
Le “no bullshit” du logo de Gandi est mérité et ses tarifs ne sont pas excessifs. En effet, nous avons eu quelques fois des échanges avec le SAV de Gandi et ces derniers semblent vraiment qualifiés avec des résolutions rapides et sans encombre. Moins “gros” qu’OVH, il est probable que ses techniciens soient à proprement dit plus dans le “coeur de métier” que ses concurrents…

Prix Tarif Gandi

  • eMaginance (Nice – France) pour vous épauler

Si vous travaillez avec eMaginance, nous prenons en charge les problématiques liées au nom de domaine et hébergement.

Si toutefois vous souhaitez que l’on s’attarde sur un changement d’hébergeur par exemple, n’hésitez pas à nous contacter, nous saurons vous orienter vers la solution la plus adéquate et vers les manipulations techniques nécessaires pour un basculement de serveur sans faille. Nous nous occupons également de la thématique nom de domaine.

Cet article pourrait aussi vous intéresser : Comment choisir son nom de domaine ?

3 réponses
  1. Jean noel
    Jean noel dit :

    Merci pour le partage,
    je pense que c’est vraiment utile pour nous car la conception est l’étape qui doit être le plus réfléchi
    Le nom de domaine gratuit est-il efficace?

    Répondre
  2. Romain
    Romain dit :

    Merci pour l’article.
    Online est vraiment pas mal. Ovh est bien mais c’est une grosse société. Dernièrement j’ai donné la chance à une petite structure evxonline.com et je suis super content de la réactivité du support et du prix. Moins cher que ovh et online 🙂

    Répondre
  3. thierry LAFFIN
    thierry LAFFIN dit :

    Je déconseille ONLINE.
    Notre société l’avait choisi et nous dû les quitter car techniquement, ils ne tenaient pas la route.
    Le paramétrage des DNS (côté messagerie plutôt) ne permet pas le support d’exchange. Et nous avons eu des soucis de dispo de notre site web.
    Au total l’expérience ONLINE nous aura coûté cher. Même si à première vue ils nous paraissaient bon marché.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *