Portabilité site internet pour Apple Store et Google Play

Depuis quelques années maintenant, Apple et Google permettent de “porter” un site internet existant de type site vitrine, blog ou site e-commerce sur les places de marché que sont Apple Store et Google Play. Nous parlons bien évidemment d’une application mobile sous forme de web app.

Seule exigence des géants des places de marché, il convient que votre produit digital apporte un intérêt à la forte communauté des applications mobiles.

Gain de temps évident, flexibilité du code, nous debriefons sur ce sujet. Application native ou Web App ? Un choix stratégique selon votre budget, le délai de conception et l’expérience utilisateur.

Web App, notre avis :

  • Les plus :

Une fenêtre s’ouvre sur les places de marché et ce, de façon rapide.

Conception simplifiée via un système de webview (fenêtre à l’intérieur de l’application qui simule votre site internet).

Choix du langage du développement pour iOS sans contrainte (Objective C ou Swift). Nous conseillons la solution Swift en portabilité, gain de performance palpable.

Qui dit gain de temps au niveau du développement dit gain d’argent. En effet, le délai de conception est nettement inférieur à du développement en natif qui peut prendre plusieurs longs mois. Avec une web app, votre porte monnaie se portera mieux.

Les updates de votre application transite via votre site internet. Si vous modifiez des visuels, écrivez un nouvel article, proposez un nouveau produit en vente, la web app sera mise à jour de façon instantanée. Pas nécessaire de soumettre un nouveau build à Apple et Google (Il faut compter entre 2 à 7 jours pour le faire valider à chaque mise à jour). Le contrôle est total via le back office de votre site internet.

  • Les moins :

L’expérience utilisateur (UX). En effet, une web app signifie que vous dépendez de l’infrastructure web de votre site internet. Sur le web, de nombreux fichiers, JS (Javascript), Jquery, requêtes internes ou externes, publicité en ligne de type Google Adsense… sont présents pour faire fonctionner votre site internet. Il convient dans ce cas d’user de techniques pour bloquer l’exécution de certains scripts sur mobile et d’alléger le gain de performance en terme de latence. Simple exemple, si vous utilisez Google Adsense sur votre site internet, il conviendra de bloquer son exécution sur mobile. En effet, Apple accepte Admob (régie publicitaire pour les applications) mais pas Adsense (pour le web), ces branches appartenant tous deux à Google. Cependant, il reste possible d’implémenter AdMob sur une webview, ceci afin de rentabiliser votre application de type Web App.

Une webview, quoique vous fassiez, aura toujours un temps de retard au chargement par rapport à une application native. Néanmoins, à eMaginanceNice, nous pouvons tout à fait amoindrir au maximum ce temps de loading.

La sensation de se retrouver seulement sur votre site internet responsive design (adapté aux mobiles).

Une expérience utilisateur parfois gâchée par un site internet sur mobile qui demanderait plus d’affinements.

  • Conclusion :

Soyons clair et concis. Une application de type web app ne parviendra jamais à détrôner une application native. Si le gain au développement, son prix attractif et la facilité des mises à jour jouent en faveur de la web app, une application native bien conçue prend toute son ampleur pour vos futurs utilisateurs. Enfin, sachez qu’à eMaginanceNice, nous pouvons développer pour vous une application native, une application hybride ou une web app sur les deux plateformes Apple Store et/ou Google Play.

 

2 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *