Gzip compression site internet rapide

Le nerf de la guerre pour tout site internet qui se respecte réside dans sa rapidité d’exécution. En effet, l’internaute n’est (vraiment) pas patient et il n’hésitera jamais à repartir sur ses recherches si votre site internet a un temps de latence trop long. On peut même l’évoquer, au dessus des 3 secondes de chargement, la plupart prendront le large et diront au revoir à votre bébé.

Bien entendu, de nombreuses solutions existent et c’est un tout qui fait indéniablement que votre site internet répond comme le Faucon Millenium de Han Solo.

Dans cet article, nous nous intéresserons seulement à la technologie de compression par Gzip.

  • Compression Gzip, qu’est-ce que c’est ?

Crée en 1991 en remplacement du programme compress d’Unix, Gzip (acronyme de GNU zip) est un logiciel libre de compression.

Basée sur l’algorithme deflate, cette bibliothèque est très largement utilisée, grâce à sa taille réduite, son efficacité et sa souplesse d’utilisation.

La méthode Gzip permet de diminuer de façon conséquente le temps de chargement d’un site internet et application mobile. Son résultat est immédiat et un peu plus performant que l’algorithme de compression Deflate. La méthode Gzip est également la plus répandue. Quelques lignes de code suffisent donc à gagner de précieuses secondes !

  • Comment implémenter la méthode Gzip ?

Côté serveur, le module Gzip est désactivé par défaut, mais il peut être activé dans la configuration générale. Afin de l’activer, quelques lignes de code sont nécessaires depuis le fichier .htaccess et le tour est joué !

En général, le fichier .htaccess se situe à la racine de votre serveur, soit dans le fichier www, accessible par FTP (File Tranfer Protocol) via un outil gratuit tel que FileZilla. Il est recommandé d’exploiter le ou les fichiers .htaccess de chacun de vos répertoires pour plus de souplesse et d’ajustement.

En communication directe avec votre serveur, le fichier .htaccess peut être utilisé principalement pour les requêtes suivantes :

– Protéger l’accès à une page / un dossier ou répertoire / un site
– Protéger l’accès à au fichier .htaccess lui même
– Gérer la réécriture des URL (URL rewriting)
– Définir des éventuelles redirections (temporaire, permanente…)
– Définir les pages d’erreurs personnalisées (erreurs 404, 403…)
– Limiter l’accès à certains utilisateurs (via .htpassword)
– Interdire le listing des répertoires
– Donner des consignes au navigateurs (mise en cache, compression…)

Dans notre cas de figure, nous utiliserons le fichier .htaccess pour compresser un site internet.

Sans rentrer dans les détails de configuration sur chacune des requêtes signalées ci-dessous, vous pouvez si vous le souhaitez tester ce code directement sur votre serveur, à implémenter dans le fichier .htaccess.

À savoir qu’il peut être nécessaire de l’ajuster selon le type de fichiers utilisés sur votre site internet. Un exemple de l’activation de Gzip sur serveur tournant sous version Apache 2.4 :

‹IfModule mod_gzip.c›
mod_gzip_on Yes
mod_gzip_dechunk Yes
mod_gzip_item_include \.(html?|txt|css|js|php|pl)$
mod_gzip_item_include handler ^cgi-script$
mod_gzip_item_include mime ^text/.*
mod_gzip_item_include mime ^application/x-javascript.*
mod_gzip_item_exclude mime ^image/.*
mod_gzip_item_exclude rspheader ^Content-Encoding:.*gzip.*
‹/IfModule›

Ce code générique et non personnalisé compresse à la volée votre site internet. Dans cet exemple, la méthode Gzip impactera directement vos fichiers de type html, php, css, js (javascript) pour un meilleur résultat de vitesse de chargement de votre site internet.

  • Comment savoir si son site internet est Gzippé ?

Plusieurs sites internet permettent de vérifier que la méthode Gzip est correctement implémentée mais c’est avec plaisir que nous vous en recommandons un :

Test activation Gzip : Check Zip Compression

  • Vous ne savez pas comment vous y prendre

Aucune crainte, eMaginanceNice peut tout à fait tester cette méthode sur votre site internet. Il est même conseillé de faire appel à une équipe de professionnels.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *