Astuces et conseils référencement Google

Le Google Writing (en français, vous l’aurez compris, l’écriture Google) est une technique constituée de règles éditoriales. Le respect de ces quelques règles permet d’avoir une ligne directrice de rédaction “conforme” aux exigences des moteurs de recherche.

En quelques mots, si vous écrivez des articles régulièrement, la simplicité, l’attractivité et la compréhension sont les maîtres mots d’un article réussi.

Pour Google ou Bing, un contenu de qualité prime dans les SERP (résultats de recherche) et vous permettra de gagner en visibilité et en positionnement. Par conséquent, cette étape de rédaction pour le web est fondamentale dans une stratégie de référencement naturel.

eMaginanceNice vous liste quelques astuces non exhaustives pour séduire vos lecteurs et satisfaire les robots des moteurs de recherche.

  • Attention à la densité et occurrence de mots clés

Selon Matt Cutts, célèbre blogueur très suivi puisqu’il communique régulièrement auprès de la communauté SEO des informations sur Google, il n’y a pas un taux de densité parfait. D’autant plus qu’une répétition abondante des mots clefs (keyword stuffing en anglais) est l’équivalent d’être suspecté aux yeux des robots des moteurs. Si votre site est blacklisté par Google, vous saurez pourquoi…

N’axez pas votre rédaction uniquement sur la densité et une répétition abusive des mots clés de votre article. La qualité du contenu, son originalité et son unicité sont des critères bien plus importants.

  • Privilégiez plutôt l’utilisation de synonymes et de mots connexes

La répétition lourde d’un seul et unique mot clé n’est évidemment pas la solution. Votre lecteur ne sentira pas la fluidité de lecture de votre texte et les bots des moteurs de recherche pourraient sanctionner votre site internet.

La solution ? Élargissez votre champ lexical en utilisant des synonymes et des mots connexes. Les moteurs de recherche vont comprendre la thématique de votre article et vont pouvoir l’associer à des requêtes précises. Puis votre lecteur lira avec plaisir votre article et on avoue, que c’est bien là l’essentiel !

  • Structurez votre contenu web

Afin d’optimiser le contenu d’une page internet et faciliter son indexation dans les moteurs de recherche sur un ou plusieurs mots clés importants à vos yeux, il est nécessaire de travailler des critères dits “on page” et de structurer votre site internet de façon logique pour l’internaute et pour les moteurs de recherche.

Soignez le contenu de votre balisage sémantique telles que les balises title, vos url (avec des URL soigneusement réécrites), ALT (description de vos images), balises meta description, balises hn (hiérarchie dans vos balises H1 le titre, H2 le sous titre où le chapeau, H3 un axe de suggestion…).

Ne négligez aucune de ces balises. Le référencement naturel, c’est un tout et chacune des balise a une importance minime, certaines plus importantes que d’autres, mais un ensemble cohérent vous aidera dans votre positionnement.

Attention à bien répartir votre mot clé principal et à le faire apparaitre dans ces zones stratégiques. N’hésitez pas à faire également des liens internes avec des ancres sur votre mot clé. En gras, l’expression aura encore plus de valeur.

  • Du contenu unique pour un bon positionnement

Google, Bing et les autres moteurs de recherche moins connus aiment le contenu unique, intéressant, regorgeant d’informations utiles et apportant un réel intérêt aux internautes.

Écrivez sur un sujet d’actualité qui vous tient à coeur (sur la thématique de votre site internet) et apportez vos connaissances de façon construite. Bien entendu, soignez votre syntaxe, relisez-vous plusieurs fois avant publication.

Votre article est un reflet de votre site internet. S’il est truffé de fautes d’orthographe, l’internaute passera son chemin et ne reviendra très certainement pas !

Enfin, ne copiez pas votre texte d’un autre site internet où de l’un de vos concurrents. Le duplicate content, sachez-le, est sévèrement puni par Google and cie et pensez au travail de rédaction de celui que vous pompez !

  • La longueur de vos articles

Un bon article est compris entre au minimum 300 mots et au maximum 1600 mots. Pour vous donner une idée, l’article que vous lisez en ce moment même se décompose en 738 mots.

En dessous de 300 mots, votre article n’aura pas l’effet escompté pour les algorithmes de Google. Au delà des 1600 mots, il est plutôt conseillé de scinder son article en plusieurs articles et d’établir une suite logique de lecture avec un lien interne entre vos articles. Enfin, sachez qu’au delà des 7 minutes de lecture, l’internaute passe à autre chose…

Nous vous conseillons de lire attentivement notre article dédié à la longueur des différentes balises et contenu texte.

1 réponse
  1. Gilbert
    Gilbert dit :

    Merci pour cet article enrichissant sur la stratégie de référencement naturel ! J’ai pu le lire intégralement et apprécier les grandes lignes du Google Writing. Ces conseils seront très utiles aux rédacteurs web. En effet, l’optimisation du contenu web requiert le respect de la structure pour faciliter l’indexation dans les moteurs de recherche.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *