Vous voulez mettre en place une stratégie de référencement naturel (appelé également SEO, de l’anglais Search Engine Optimization) efficace et vous ne savez pas par où commencer ?

Vous avez raison de vous arrêter un instant. En effet, il est important, pour ne pas vous faire perdre de temps, de prendre les choses dans l’ordre et de ne pas aller trop vite.

Car si vous manquez des étapes indispensables, vous risquez de vous en rendre compte seulement lorsque tout le travail sera terminé.

Et dans ce cas, vous serez obligé de revenir en arrière, pour tout recommencer depuis le début…

Comme vous n’avez pas de temps à perdre, je vous propose de suivre mes conseils pour mettre en place une stratégie de référencement naturel réussie.

Définissez vos objectifs

Comme pour toute stratégie marketing, vous devez impérativement commencer par fixer vos objectifs.

En effet, les objectifs sont différents d’une entreprise à l’autre. Et les vôtres doivent être clairement établis dès le début.

En tant que e-commerçant, vous souhaitez probablement augmenter vos ventes. Toutefois, n’hésitez pas à être encore plus précis dans vos objectifs.

Car s’ils sont simples, réalistes et temporellement définis, vous avez tout en main pour trouver le moyen le plus adapté qui vous permettra de les atteindre sans perdre de temps.

Il s’agit des principes de la méthode SMART, qui vous aide à fixer vos objectifs de la façon la plus efficace possible.

Choisissez les pages à référencer et les mots clés à travailler

Avant toute chose, demandez-vous quelles pages vous avez besoin d’optimiser.

En effet, vous n’êtes pas obligé d’optimiser tout votre site. Concentrez-vous sur les pages qui peuvent vous permettre d’atteindre vos objectifs.

Par conséquent, si vous souhaitez augmenter vos ventes, les pages à travailler en priorité peuvent être celles des produits les plus rentables ou des produits les plus appréciés.

En outre, sachez que Google n’accorde pas d’importance au nombre total de pages sur votre site, ce qui lui importe c’est leur pertinence.

Cela veut dire que si certaines pages sont nuisibles à votre référencement (par exemple parce qu’elles ne sont pas cohérentes avec le thème de votre site), vous pouvez dire à Google de ne pas les parcourir.
Pour ce faire, vous pouvez les désindexer ou tout simplement les supprimer, si elles n’apportent aucune valeur ajoutée à votre e-commerce.

Maintenant que vous avez choisi les pages à référencer, il vous faut trouver les mots clés les plus efficaces pour que ces pages répondent au besoin des internautes.

Car n’oubliez jamais qu’une question se cache derrière chaque mot clé (aussi appelé requête) saisi dans le moteur de recherche.

Bien sûr, vous pouvez travailler les mots clés qui correspondent simplement à la marque ou au nom du produit.

Cependant, ne négligez pas les requêtes qui transcrivent le besoin des internautes.

Par exemple « acheter une nouvelle machine à café » est un mot clé qui peut servir vos objectifs si vous vendez des machines à café.

Pour sélectionner les mots clés les plus efficaces, posez-vous ces questions :

  • Ce mot clé a-t-il un intérêt ? Est-ce que mes clients vont taper ce mot clé sur Google ? Est-ce que si ce mot clé leur permet d’arriver sur mon site, ils ont des chances de passer commande ?

En effet, si vous choisissez de travailler un mot clé qui n’a pas d’intérêt pour les objectifs que vous vous êtes fixés, vous allez perdre votre temps.

  • Ce mot clé est-il compétitif ? Effectivement, vous pourriez vous dire qu’un mot clé compétitif (c’est-à-dire un mot clé sur lequel sont très bien positionnés vos concurrents) est inaccessible.

En fait, aucun mot clé n’est inaccessible : même s’il est très compétitif, ce n’est pas bloquant. Dans ce cas, ce sont le temps et les ressources nécessaires qui vont varier.

Ainsi, vous devez prendre en compte dans votre stratégie le fait que certains mots clés demanderont plus d’investissement (en temps et en persévérance) que d’autres.

  • Quel est le volume de recherche de ce mot clé ? Bien sûr, cela semble assez logique, un mot clé saisi plus souvent dans Google engendre plus de trafic.

Pourtant, n’oubliez jamais qu’une requête, quel que soit son volume de recherche, doit avant tout servir vos objectifs.

C’est pour cette raison que la question du volume de recherche doit être la dernière que vous vous posez.

Concentrez-vous sur la pertinence et l’intérêt d’un mot clé avant toute chose.

En effet, comme je vous le disais, il est très important de prendre les choses dans l’ordre lorsque vous travaillez votre stratégie SEO.

Imaginez que vous commenciez par vous lancer dans l’analyse du volume de recherche d’un mot clé.

Vous y passez du temps et c’est un mot clé qui correspond à de nombreuses recherches, donc vous êtes persuadé d’être sur la bonne piste.

Puis vous vous interrogez sur la pertinence de ce mot clé par rapport à vos objectifs. Et vous vous apercevez qu’il n’en a aucune ! Dans ce cas, vous avez perdu votre temps depuis le début !

Créez des contenus optimisés

Peut-être pensez-vous que vos contenus doivent être optimisés pour Google.

Pourtant, ce serait prendre les choses dans le mauvais sens. Vous devez optimiser vos pages pour les internautes avant tout. Ensuite, Google suivra tout naturellement.

En effet, Google est là pour donner des réponses aux visiteurs et vous allez l’aider en mettant en place un bon référencement naturel.

C’est-à-dire que vous allez utiliser votre expertise pour répondre aux problématiques de vos visiteurs, en créant des contenus pertinents.

Et comme vous avez suivi les étapes précédentes (définir vos objectifs, déterminer les pages à référencer, choisir vos mots clés), vous savez quelles sont les interrogations de vos clients.

De plus, puisque vous connaissez parfaitement vos produits, vous êtes la personne idéale pour répondre à ces interrogations.

En fait, Google récompense la pertinence. S’il sait tout de suite de quoi parle votre site, grâce à des contenus qui apportent une solution aux internautes, il favorisera votre référencement.

Ainsi, Google dirige les internautes vers votre contenu uniquement s’il considère que celui-ci est digne d’intérêt.

Améliorez votre popularité

Comme nous l’avons vu, la pertinence de votre contenu est essentielle. C’est l’un des piliers d’un référencement réussi.

Et l’autre pilier, c’est la popularité de votre site.

La popularité rentre en jeu dès que nous devons prendre des décisions. Par exemple vous confierez plus volontiers votre voiture à un garagiste qui vous a été conseillé par un ami.

Car, inconsciemment, vous vous dites que si personne ne parle d’un professionnel, c’est qu’il ne doit pas être bon !

Et sur Internet, c’est la même chose. En fait, votre réputation est liée à la confiance que vous témoignent vos clients.

Si vous êtes populaire, c’est que des clients ont décidé de vous faire confiance. Et s’ils vous font confiance, c’est que vous êtes populaire.

Ainsi, un contenu, aussi bon soit-il, est inutile si personne ne le sait…

Google mesure la popularité de votre site grâce, entre autres, aux liens qui pointent vers vos pages.

Plus ces liens entrants (appelés backlinks) sont nombreux, plus Google considère que votre site est populaire.

Cependant, il y a un piège dans lequel il ne faudrait pas tomber. En effet, comme les mots clés, les backlinks doivent être pertinents, car tous les liens ne se valent pas !

Par exemple, si vous vendez des motoculteurs, un lien venant d’un site de puériculture n’a que très peu d’intérêt, voire pas d’intérêt du tout.

Dès lors, pour savoir si un lien entrant est efficace et s’il va améliorer votre popularité, vous pouvez vous poser deux questions :

– « Est-ce que j’ai envie que ce site parle de moi ? »
– « Est-ce que les lecteurs de ce site sont des clients potentiels pour moi ? »

Si vous répondez par l’affirmative, il est probable qu’un backlink depuis le site concerné soit favorable à votre SEO.

Mettez en place un suivi de votre positionnement.

Votre stratégie SEO est prête ? C’est parfait.

Et maintenant ?

Si vous avez travaillé votre référencement naturel mais que vous ne surveillez pas sa progression, vous avez perdu votre temps.

En effet, il vous faut vérifier les conséquences qu’a votre travail sur votre trafic et sur vos objectifs.

Cependant, n’ayez crainte, les indicateurs de performance (appelés KPI, de l’anglais Key Performance Indicator) les plus importants ne sont ni compliqués à comprendre, ni inaccessibles.

Avant tout, je vous conseille de tenir un tableau qui montre l’évolution de votre positionnement selon les mots clés choisis.

Ensuite, il existe deux outils pour vous aider à suivre l’activité de votre e-commerce.

D’une part, le site Ahrefs vous permet de relever la position de votre boutique en ligne sur un mot clé spécifique.

Je vous suggère de consulter ces données sur une période de plusieurs semaines, pour avoir plutôt une tendance à long terme.

En effet, votre positionnement peut sensiblement varier d’un jour à l’autre et ces changements à court terme ne sont pas représentatifs.

D’autre part, l’incontournable Google Analytics vous offre des informations globales sur l’évolution du trafic de votre site, pendant le laps de temps que vous choisissez.

Et si vous voulez aller plus loin, il vous permet également de faire une analyse page par page.

Pour en savoir plus sur la mise en place de votre référencement naturel, vous pouvez consulter mon livre blanc sur le SEO.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *