Bing Microsoft

À l’instar de Google Actualités, le moteur de Microsoft Bing se lance dans l’agrégation d’actualités pour les éditeurs de contenu web.

Avec plus de 20% de parts de marché de la recherche aux États-Unis, Bing est finalement le seul moteur de recherche à concurrencer Google dans de nombreux pays. Mais jusqu’à présent, Bing ne donnait pas la possibilité aux éditeurs de proposer et soumettre leur candidature au référencement dans Bing Actualités.

Depuis quelques jours, les choses ont évolué.

Dorénavant, si vous avez un site internet traitant de l’actualité d’ordre général ou d’une actualité spécifique et que vous désirez intégrer la base de sources d’informations proposée par Bing News, cela reste possible !

Baptisé Bing News PubHub, Bing propose dorénavant de soumettre votre URL grâce à son formulaire de soumission. Le voici en lien :

Formulaire de soumission Bing News

Il sera nécessaire de renseigner plusieurs champs tels que l’URL du site, la langue, le pays, le flux XML et sitemap ainsi que des informations sur le contenu proposé (articles originaux ou pas, images, texte, vidéo, gifs, infographie…) et ses coordonnées géographiques. Autre pré-requis, il est également nécessaire que votre site ait été auparavant inscrit dans les Bing Webmaster Tools, qu’il ne soit pas surchargé de publicité en ligne, qu’il soit mobile friendly et qu’il jouisse d’une certaine autorité (auteur de l’article facilement identifiable). Nous vous invitons à suivre la Guidelines de Bing depuis cette page (contenu en anglais).

Enfin, à noter que lorsque l’on valide la soumission, aucune confirmation e-mail n’est envoyée. On reste un peu dans le vague en priant que son flux de news soit ajouté à Bing News. Au final, cela ressemble à Google Actualités qui laisse l’éditeur dans le vague. Les refus par exemple, ne sont pas justifiés. Il faudra juger par soit même du pourquoi du comment et trouver par ses propres moyens les lacunes à corriger sur son site internet. Pas toujours évident…

Attention cependant, la soumission ne signifie pas nécessairement acceptation. Il convient de proposer un contenu original, unique, qui apporte réellement un axe de lecture intéressant pour l’internaute. La qualité rédactionnelle des contenus proposés doit être irréprochable, exempte de fautes d’orthographe, fautes de grammaire. Si vous réunissez toutes ces conditions, alors vous serez peut-être recevable dans Bing News.

L’acceptation de votre flux d’actualités amplifie votre visibilité pour les utilisateurs de Bing, d’Outlook (News Connector), Windows 10 (Cortana) et vos articles seront également référencés sur les applications Android et iOS de Bing !

4 réponses
  1. Agence de rédaction de contenu web
    Agence de rédaction de contenu web dit :

    ça pourrait étonner plus d’un, mais l’inexistence de la confirmation de la soumission est une bonne chose à mon sens. Car rester “dans le vague” comme tu dis, c’est le noyau même du référencement. Ce que le rédac doit faire, c’est écrire des contenus pertinents, en l’occurrence des actus qui suscitent l’intérêt de ses lecteurs (présents et potentiels). Rester dans le vague est une bonne chose parce que ça garantit la qualité des contenus d’actus soumis. Et sur ce point je suis formel : on écrit avant tout pour les internautes, mais en tenant compte des contraintes du référencement.

    Répondre
  2. Rédaction de contenu
    Rédaction de contenu dit :

    J’aurai une question à propos des normes SEO : certains référenceurs disent que le nombre de caractère du titre d’un texte ne doit pas dépasser les 60 caractères, d’autres disent que c’est 80. Qui dit vrai ? Certains référenceurs affirment aussi que le titre doit contenir le mot clé ciblé (ce qui est vrai) mais que c’est pas obligatoire que ce mot clé se trouve en tout début du titre. Vrai ou faux ? Merci bien.

    Répondre
    • eMaginance
      eMaginance dit :

      Selon notre expérience, il est fortement recommandé de placer le mot clé au plus tôt dans le titre. Quant à la longueur, Google a légèrement augmenté la taille maximale possible pour un affichage dans les SERP, cela se mesure en pixels. L’idéal pour nous se situe entre 65 et 73 caractères en plaçant 1 à 2 mots clés sur lequel on souhaite amplifier le référencement.

      Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *