Serveur mutualisé

Le serveur mutualisé possède un avantage indéniable et c’est souvent celui que vous privilégiez, pourquoi ?

  • Avantages

De prime d’abord, son tarif à l’année est le moins cher et on ne doute pas une seconde qu’il s’agit là pour vous de l’argument primordial. On vous comprend. Exemple de tarif avec notre partenaire OVH, la première gamme de prix, serveur mutualisé de gamme OVH Perso, propose un tarif mensuel de 2,99€ HT/mois. Pour moins de 50 euros à l’année, vous disposez du bas de gamme de l’hébergement mais qui peut, dans la plupart des cas, déjà vous convenir. On pense notamment à un site de type internet vitrine qui présente votre activité.

Pourquoi des prix si bas sur l’hébergement mutualisé ?

Les utilisateurs regroupés sur une même machine (serveur) se partagent ainsi les coûts : l’électricité, la climatisation, le matériel, la bande passante. Toutes les différentes consommations sont réparties et permettent à chacun de payer moins cher que si votre site internet était seul sur un serveur dédié.

L’hébergement mutualisé concerne principalement les utilisateurs qui souhaitent déléguer l’administration du serveur à un tiers, c’est-à-dire leur hébergeur. Dans ce cas de figure, il n’y a pas nécessité de déléguer l’infogérance à une agence web. C’est le grand point fort d’un hébergement mutualisé à contrario d’un serveur dédié ou VPS.

  • Inconvénients

L’hébergement mutualisé consiste à héberger sur un même serveur plusieurs hébergements distincts, dont les utilisateurs se partagent les mêmes ressources. CPU (processeur), RAM (mémoire), trafic, bande passante, espace disque, la disponibilité des ressources est tributaire de l’intensité d’utilisation des hébergements voisins. Et c’est bien souvent là que certains clients ne comprennent pas le principe de ce type d’hébergement. Être dépendant d’un serveur mutualisé, c’est prendre le risque de se retrouver avec d’autres sites internet qui ralentissent votre propre site internet.

  • Mon hébergement répond lentement, que faire ?

Bien entendu, si votre site internet subit de plein fouet l’utilisation plus intensive des sites présents sur le même serveur, la solution sera de migrer votre site internet sur une offre mieux adaptée et plus performante, notamment un hébergement dédié (un seul site sur un seul serveur) ou sur du VPS (serveur virtuel privé dans le cloud). Attention néanmoins, le tarif ne sera plus du tout le même (notamment sur un serveur dédié excessivement plus cher) mais finalement, c’est comme tout, selon le prix que vous êtes prêt à mettre, vous en aurez pour votre argent, ni plus, ni moins. Aussi, en cas de serveur dédié ou VPS, hormis si vous avez les compétences nécessaires pour le gérer vous même, il conviendra de missionner une agent pour son installation puis son infogérance.

Enfin, il est important de bien considérer la provenance principale de vos lecteurs, prospects, clients. Exemple : la source principale de votre audience se situe en Asie ou en Afrique. L’idéal serait que votre hébergeur soit situé dans le pays que vous ciblez majoritairement et que votre site internet disposent d’un point d’accès (CDN) sur ces parties du globe. Si ce n’est pas le cas, des temps de latence sont à prévoir, notamment sur les serveurs de type mutualisés !

En d’autres termes, assurez-vous de disposer de la gamme d’hébergement adaptée à la typologie de votre site internet. Si vous n’en tenez pas compte, il n’y aura pas de miracle…

1 réponse
  1. Hébergement informatique
    Hébergement informatique dit :

    C’est quand même très risqué, malgré l’aspect pratique de ce type d’hébergement. Je pense qu’on peut tout mutualiser sauf l’hébergement.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *